Veronica-et-Marc-convoleront-en-justes-noces-grâce-à-Réseau-Contact!

Veronica et Marc convoleront en justes noces grâce à
Réseau Contact!

Veronica Ungureanu et Marc Brisson filent le parfait bonheur depuis 10 ans. Le couple, qui s’est rencontré sur Réseau Contact en 2009, est même sur le point de convoler en justes noces! Leur histoire s’est écrite naturellement après qu’ils se soient trouvés grâce à l’insistance d’une amie qui avait trouvé le grand amour sur Réseau Contact.

Sans grande conviction

« Je ne croyais pas trop aux rencontres sur internet. Je trouvais que ça manquait un peu de courage pour trouver l’amour, mais mon amie, qui a rencontré l’homme de sa vie sur Réseau Contact, m’a convaincue de créer un profil. Elle était déjà mariée avec deux beaux enfants, donc j’ai décidé de tenter ma chance », raconte-t-elle.

Au bout d’un mois, la nouvelle venue sur Réseau Contact décide de supprimer son profil.

« J’avais trop de courriels, et c’était surtout mon amie qui répondait pour moi. Comme je ne trouvais pas ce que je cherchais, j’ai décidé de laisser tomber. Deux mois plus tard, j’ai retenté ma chance, mais avec une approche différente. J’ai décidé d’ignorer les courriels et de me mettre à la recherche de la perle rare. Je regardais les profils des candidats potentiels comme on feuillette un catalogue, et c’est à ce moment-là que j’ai vu le profil de Marc. »

Veronica a tout de suite été séduite par la photo de profil de celui qui allait devenir son conjoint, puis son futur époux. Elle a aussi apprécié la courte description qu’il avait rédigée pour se décrire et faire connaître ses intentions.

« Il était photographié avec ses neveux. Ça m’a interpellé. Dans son profil, il indiquait qu’il était prêt à s’investir dans une relation amoureuse. Je cherchais quelque chose de sérieux. Je lui ai envoyé une notification lui demandant s’il voulait discuter. Le lendemain, j’avais une réponse positive de sa part! »

Des semaines à discuter

Les deux célibataires passent alors deux semaines intensives à clavarder. Ils parlent de tout et de rien. La chimie s’installe et ils décident alors de se parler au téléphone pour une première fois.

« Je voulais entendre le son de sa voix. C’est très important pour moi. Et j’ai adoré son timbre de voix et sa façon de s’exprimer ».

Veronica raconte que ça n’a pas été le coup de foudre immédiat avec Marc. Il a fallu attendre leur première rencontre.

« C’était très agréable de discuter avec lui. Après un certain moment, il a proposé qu’on se rencontre, mais j’étais hésitante. Je n’aime pas les premiers rendez-vous! On s’est rencontré dans un restaurant situé sur le Plateau Mont-Royal, on a marché, on a jasé, et puis on ne s’est plus jamais quitté. On s’est revu chaque jour, jusqu’à aujourd’hui! »

Veronica et Marc convoleront en justes noces grâce à Réseau Contact!

Un mariage à l’horizon

Un mois plus tard, le couple emménageait ensemble ; 6 mois après, Veronica et Marc achetaient leur premier condo.

« Mes amies me trouvaient un peu vite en affaires, mais plutôt que de renouveler notre bail, nous avons décidé de prendre une partie de nos économies respectives et d’investir dans l’achat d’un condo. Je leur ai dit : ça passe ou ça casse! »

10 ans après leur rencontre, Veronica et Marc sont les parents d’Emil 4 ans et de Victoria, 2 ans. Cinq ans après leurs fiançailles, c’est cet été qu’ils se diront oui pour la vie.

« Je suis originaire de Moldavie en Europe orientale. Mes parents arrivent au Québec le 23 mai. Nous profiterons de leur présence pour leur faire la surprise de notre mariage le 1er juin. Ma mère est déjà venue nous visiter à deux reprises, mais pour mon père, ce sera la première fois. Nous voulons marquer le coup en nous mariant. C’est ma meilleure amie, qui est notaire, qui célébrera notre union. »

Non seulement Veronica a-t-elle rencontré l’amour de sa vie sur Réseau Contact, mais si elle est restée au Canada, c’est aussi grâce à la flèche de cupidon.

« J’étais célibataire depuis presque un an. Ma famille était loin. Je n’avais pas beaucoup d’amis à cette époque. J’avais fait ma demande de citoyenneté canadienne en me disant que dans le pire des cas, je rentrerais en Moldavie, mais le destin en a décidé autrement. »

Longue vie à Veronica et Marc!

Inscrivez-vous gratuitement

Marie-Claude Veillette
Journaliste généraliste depuis 20 ans, Marie-Claude a travaillé tour à tour à la radio et à la télévision. Professionnelle ayant le souci du détail, elle est passionnée de communications et de marketing.

Entrez votre commentaire

Entrez un commentaire