Savoir détecter le langage corporel lors d’une première date

Est-ce que je lui plais? Est-elle intéressée? Il s’agit assurément de questions que l’on se pose lors d’un premier rendez-vous amoureux.

Voici donc un petit guide pour vous aider à décoder les gestes inconscients de l’autre ; gestes qui peuvent traduire une attirance certaine, ou au contraire, un manque d’intérêt. Croiser ou non les bras, se passer la main dans les cheveux, jouer avec son regard… que signifie cette gestuelle corporelle?

Entretien avec Christine Gagnon, analyste en communication non verbale.

Se défaire de nos croyances

C’est un fait vérifiable ; ça ne prend que 100 millisecondes pour se faire une première impression de quelqu’un! On sait donc d’emblée si une personne nous plaît ou non. Mais comme l’indique Christine Gagnon, il ne faut pas rester sur cette première impression au risque de se tromper.

« Lorsqu’on rencontre quelqu’un pour la première fois, nous ne sommes pas à 100 % avec l’autre. Nous sommes dans notre tête à dresser des listes. On juge, on compare, on trouve des qualificatifs. Si notre première impression est négative, nous allons naturellement trouver des indicateurs ou des signaux qui corroborent cette première impression » affirme la synergologue.

Il faut donc rester ouvert puisque le stress lié à une première rencontre peut nous amener à mal interpréter certains gestes.

« Les gens voient souvent en noir ou blanc. Prenons l’exemple de quelqu’un qui croise les bras. On pense souvent qu’il s’agit d’un signe de fermeture. Ça peut être le cas si la personne a les poings fermés, les bras croisés et le corps penché par en arrière. Mais si la personne se croise les mains ou les bras, tout en vous regardant sans nécessairement cligner des paupières, avec le corps orienté vers vous, ça peut vouloir dire au contraire qu’elle réfléchit à ce que vous dites, qu’elle est dans sa bulle pour se faire une tête, bref, qu’elle revient en elle un instant pour être plus concentrée et ne pas être dérangée par son environnement afin de mieux saisir. »

Le stress du premier rendez-vous induit des comportements difficiles à décoder

Lors d’un premier rendez-vous, il y a beaucoup de rires impulsifs, de sourires, et bien sûr quelques maladresses. Nous sommes à fond dans l’analyse de l’autre, tout en étant conscient de notre propre comportement. Peu importe notre niveau de confiance, nous sommes tous anxieux lors d’une première rencontre, ce qui brouille les signaux.

« Prenons le rire qui est très présent lors d’un premier rendez-vous amoureux. On est plus beau et plus sympathique lorsqu’on rit. Le rire fait partie de la séduction. Mais on peut aussi rire parce qu’on est mal à l’aise. Puis, il y a aussi ceux qui ne rient pas beaucoup, comme les gens très rationnels ou de type analytique. On pourrait penser qu’ils sont trop sérieux ou peu intéressés, alors qu’il s’agit en fait d’un trait de personnalité. Pour les faire rire, il faut sortir les jeux de mots! D’autres vont sembler très réservés, alors qu’ils sont en fait timides ou très mal à l’aise parce qu’ils ne savent pas comment séduire ou qu’ils sont insécures par rapport à leur apparence » indique l’analyste en communication non verbale.

La bouche, les yeux, les mains ; de bons indicateurs

La bouche :

La bouche est faite pour parler, pour échanger. Si votre « date » parle avec la bouche qui reste ouverte entre les propos, c’est bon signe. Si la bouche se referme entre les propos et que les réponses sont succinctes, c’est signe que la personne ne veut pas s’étaler sur le sujet ou qu’elle garde de l’information pour lui/elle. Bref, il y a un malaise certain, pas nécessairement avec vous, mais avec la nature des propos échangés.

« Si la personne en face de vous se mordille la lèvre supérieure, du côté gauche, ça dénote un désir sensuel. Mais attention, ça ne vous donne pas le droit de lui sauter dessus pour autant! » prévient Mme Gagnon.

Les yeux :

Portez attention au double clignement des yeux qui dénote une émotion forte et négative si la discussion est difficile — ce qu’on évite lors d’un premier rendez-vous —, ou mieux positive.

« Si c’est le cas, vous venez de toucher un point important pour la personne, à vous de vous souvenir du sujet de la discussion pour savoir ce qui lui plaît vraiment! Si la personne vous regarde et ne cligne plus des yeux, il y a deux possibilités : soit elle est complètement sortie du discours et n’est pas intéressée ; soit elle est concentrée sur vous, mais pas sur votre discours : elle rêve un peu… »

Les mains :

Vous pouvez vérifier l’état de détente et de bien-être d’une personne en portant attention à ses mains. Si elles bougent avec souplesse (les poignets sont un bon indicateur), que les doigts ne sont pas collés ou tendus et que ses mains vont vers vous en parlant, c’est bon signe. Cela signifie que la personne veut communiquer avec vous, et souhaite que vous saisissiez son état intérieur.

Les petits gestes qui nous trahissent

  • Le verre qui se rapproche de l’autre : signe que nous le tolérons dans notre environnement, ce qui est très bon signe.
  • La mèche de cheveux qui se tire vers l’avant : désir de communiquer.
  • La mèche de cheveux, le verre ou le crayon que nous tournons : réflexion : questionnez!
  • La femme : mettre les cheveux sur un seul côté ou derrière une seule oreille, en douceur : moment de séduction dans la communication / Pour l’homme : il se passe aussi la main dans les cheveux, mais plus rapidement ou replace sa casquette.
  • Le téléphone : exécutoire, manque d’intérêt.
  • Poussez les objets vers l’extérieur (sur les côtés surtout) : signe de rejet
  • Époussetez la table : signe de rejet
  • Microcaresser la table vers soi, tranquillement : je veux garder, car j’aime… (le moment, l’histoire, le dialogue, l’autre…)

Donner une chance au coureur

Malgré tous les petits signes que vous pouvez percevoir, ne sautez pas trop vite aux conclusions et servez-vous de ce que la synergologue Christine Gagnon appelle les « drapeaux qui se lèvent » pour ajuster la conversation ou votre propre comportement afin de rendre l’autre plus à l’aise.

Un premier rendez-vous, avec tout le stress qu’il amène, n’est pas nécessairement représentatif de l’état d’esprit ou la personnalité réelle de l’autre. Écoutez-vous et, si la personne vous plaît, prévoyez un 2e rendez-vous pour apprendre à mieux la connaître, qui sait!

Par Marie-Claude Veillette

Inscrivez-vous gratuitement

Réseau Contact
Réseau Contact et ses experts en rencontre répondent à vos questionnements en matière de relations interpersonnelles et amoureuses.

Entrez votre commentaire

Entrez un commentaire