La relation rebound ou
« pansement » : une bonne idée?

De nature sexuelle, la relation de transition, « pansement » ou « Kleenex » que l’on appelle aussi rebound est utilisée pour faire taire la souffrance liée à une rupture amoureuse récente et oublier plus rapidement son ex. Sans grand attachement et, la plupart du temps, voué à l’échec, ce type de relation peut-il vraiment nous aider à rebondir et à mieux survivre à une séparation douloureuse? Quelles sont les conséquences de ce rebound sur le processus de deuil et comment savoir si vous en êtes victime? Voici quelques pistes de réflexion.

Quand la douleur est trop vive

L’histoire est typique.

Célibataire après s’être faite larguée de façon cavalière par son ex, Maude S. n’a qu’une idée en tête ; se venger de son ex en se lançant dans les bras de quelqu’un d’autre!

« J’étais blessée, honteuse, et surtout enragée. Tout ce que je voulais, c’était oublier ma peine et rendre mon ex jaloux pour qu’il revienne. J’ai couché à quelques reprises avec un homme qui sortait lui aussi d’une relation difficile. Je savais que ça n’irait pas bien loin nous deux, mais ça m’a fait du bien sur le coup. Quand j’ai réalisé que mon ex ne reviendrait pas, et que mon indisponibilité émotionnelle faisait de la peine à bien des gars, j’ai arrêté les dates d’un soir » affirme la jeune femme.

Mettre un pansement sur le bobo

« Coucher avec une autre personne après une séparation aide à soigner son ego, à se redonner confiance, à se revaloriser, à se sentir désirable. Mais les bienfaits sont souvent temporaires », explique la sexologue clinicienne Marie-Eve Demers-Morabito. [1]

Pendant le deuil amoureux, il y a ce que l’on appelle la phase du sevrage parce que l’effet ressenti s’apparente à celui d’une drogue. En manque, on cherche son prochain fix dans les relations rebound.

« Les gens qui ont peur de la solitude vont prendre la première personne qui passe. Ça donne souvent des relations désastreuses, car on n’a pas choisi cette personne pour ses valeurs, sa personnalité, mais seulement parce qu’elle était là », souligne la sexologue et psychothérapeute Élaine Grégoire.[2]

À ce stade, le manque d’amour et d’affection provoque un mal-être physique et psychologique difficile à gérer.

« En couple, le cerveau libère des hormones feel good, comme la dopamine, l’une des hormones libérées pendant une relation sexuelle. Quand il y a rupture, cette source de production d’hormones s’envole ! », détaille Danielle Forshee, psychologue spécialisée dans les relations de couple. « Le cerveau n’est plus habitué à être seul, lui non plus. » [3]

Malgré tout, la sexologue, psychothérapeute, Josée Leboeuf conseille de ne pas essayer de remplir le vide trop rapidement. Une fois l’euphorie du rebound passée, la descente sera inévitable.

« Je dis souvent qu’il ne faut pas boucher les trous trop vite. Il est salutaire de ressentir ce manque. Il faut prendre le temps de faire le bilan de la relation : qu’est-ce que j’ai appris? Qu’est-ce que je souhaite pour l’avenir? Etc. »

Même dans le cas d’une rupture en douceur, sans grand déchirement, crise de larmes et désir de vengeance, il est plus sage de rester seul(e) le temps de se rétablir.

Comment savoir si vous êtes le rebound de quelqu’un?

Si la personne que vous venez de rencontrer vous dit d’emblée qu’elle vient de mettre un terme à une relation amoureuse ou qu’elle vient d’être laissée par son ex, prudence! Il y a de fortes chances que vous soyez son rebound. Certains signes ne mentent pas.

Il/elle est nouvellement célibataire

La rupture remonte à moins d’un mois, peut-être un peu plus. C’est probablement le signe le plus criant. Ne vous attachez pas trop vite à quelqu’un qui sort d’une relation sérieuse. Sa période de deuil n’est sûrement pas terminée. Ne vous laissez pas berner malgré son insistance à vous dire que tout va bien.

Il/elle parle beaucoup de son ex

C’est normal d’évoquer son ex de temps à autre, mais si la personne que vous fréquentez parle constamment de son ex ou qu’il/elle vous compare constamment, ce n’est pas bon signe… même si c’est positif!

Il/elle semble un peu aigri(e)

Dès qu’il est question de son ex, du fiel sort de sa bouche? Hum… Si votre partenaire avait fait son deuil de la relation, tout ce qu’il/elle ressentirait à l’égard de son ex, c’est de l’indifférence!

Il/elle pressé(e) et intense

À moins d’une aventure d’un soir, les personnes en rebound sont souvent vites en affaires. Tout est intense. Ils ont ce désir que la relation fonctionne vite et bien pour ne pas souffrir à nouveau.

Il/elle a le jugement un peu brouillé

La personne en rebound peut voir en vous un partenaire de remplacement. Vous semblez être tout ce qui manquait à son ex. Le problème, c’est qu’il/elle ne voit pas vos défauts et encore moins vos incompatibilités… ce qui finira par avoir raison de la relation.

Pour mieux vivre la rupture

Pour éviter de souffrir davantage, et de faire souffrir, il est préférable de traverser la tempête de la rupture en solitaire.

Il faut en profiter pour prendre du temps en solo, faire le bilan de sa relation, essayer de nouveaux passe-temps, entreprendre de nouveaux projets, en attendant patiemment que votre cœur soit enfin prêt à aimer de nouveau!

Par Marie-Claude Veillette

[1] http://plus.lapresse.ca/screens/49cf-87c4-53712677-9fa9-3262ac1c6068__7C___0.html

[2] http://plus.lapresse.ca/screens/49cf-87c4-53712677-9fa9-3262ac1c6068__7C___0.html

[3] http://www.cosmopolitan.fr/sauter-d-une-relation-a-une-autre-est-une-mauvaise-idee-la-preuve,2013929.asp

Inscrivez-vous gratuitement

Réseau Contact
Réseau Contact et ses experts en rencontre répondent à vos questionnements en matière de relations interpersonnelles et amoureuses.

Entrez votre commentaire

Entrez un commentaire