Quand le premier rendez-vous amoureux ne se passe pas comme prévu

Après quelques échanges et de flirt sur Internet, vous êtes prêt à passer à l’étape du premier rendez-vous. Mais voilà que le jour J arrive, et que rien ne se passe comme prévu. Le décalage entre la rencontre virtuelle et la rencontre réelle vous déboussole ; pire la personne vous déplait à la première rencontre. Vous n’y comprenez rien. Tout était pourtant si parfait et si fluide sur le site de rencontres. Que faire pour dédramatiser la situation et gérer vos attentes par rapport à cet homme ou à cette femme qui vous apparaît finalement  ”en chair et en os” ?

Qui ne risque rien n’a rien

Dites-vous que la rencontre virtuelle, c’est-à-dire celle que vous avez tissée avant de vous rencontrer “en vrai”, ce n’était que l’étape des présentations, et que la rencontre réelle sera l’occasion ou non d’établir une relation. À partir du moment où vous décidez de vous lancer et d’accepter des rendez-vous dans l’espoir de trouver l’amour, vous aurez forcément à gérer des échecs ou des rejets ; qu’ils viennent de vous ou de vos partenaires potentiels. Soyez donc serein (e) et abordez la rencontre avec une certaine ouverture d’esprit. Si ça ne se passe pas selon vos attentes, tant pis. Au moins, vous aurez essayé. Si vous êtes celui ou celle qui rejette l’autre, c’est évidemment plus facile à gérer. Si c’est l’autre qui vous rejette, essayez de vous endurcir et de ne pas prendre la situation de manière trop personnelle. Tôt ou tard, en multipliant les rencontres, vous finirez par tomber sur la bonne personne.

Essayez de demeurer objectif

Si la première rencontre est à des années-lumière de ce que vous aviez envisagé en discutant sur le site de rencontres, essayez de déterminer pourquoi. Est-ce son apparence physique, son hygiène, son ton de voix, ses manières? Ou est-ce plutôt son côté maladroit et ses paroles malhabiles? La timidité, le stress et le manque de confiance en soi amènent certaines personnes à agir de façon bizarre. C’est peut-être le cas de votre « date » non? Dans ce cas, essayez de voir au-delà de ces maladresses, et en cas de doute, coupez court au rendez-vous, et fixez-en un deuxième, dans un cadre différent. L’ambiance sera peut-être plus relax et propice aux rapprochements.

Simuler une urgence pour mettre fin à un rendez-vous?

Demander à un ami de vous téléphoner pendant un premier rendez-vous pour vous permettre de vous éclipser en cas de désastre? C’est un classique… pas très catholique! Si vous avez besoin d’être à ce point rassuré de pouvoir fuir en douce d’un rendez-vous qui ne serait pas à la hauteur de vos attentes, dites d’emblée à votre “date” que vous n’avez que 30 minutes à lui consacrer en prétextant une raison crédible. Si la chimie passe, vous pourrez toujours vous revoir pour un plus longue moment.

Soyez honnête

Si vous n’êtes pas prêt à vous engager dans la relation, il est préférable d’être honnête. Prenez votre courage à deux mains et expliquez à votre rendez-vous que vous préférez en rester là, car vous n’avez pas l’impression que la chimie opère. Dites-le ouvertement, mais avec une certaine dose de délicatesse sans entrer dans les détails. Inutile de blesser l’autre, surtout si vous n’avez pas l’intention de donner suite. Si vous ne vous sentez pas capable d’affronter le regard de votre “date” qui semble vraiment apprécier votre compagnie, vous pouvez y aller d’un petit mensonge à vos risques et périls du style “en ce moment je ne cherche pas à m’investir” ou repousser l’inévitable à plus tard.

Quelle que soit la méthode que vous employez pour gérer un premier « tête à tête » qui n’est pas à la hauteur de vos espérances, essayez toujours de prendre en compte les sentiments de celui ou de celle qui vous courtise. Ne jouez pas un jeu, mais de grâce ne faites pas à l’autre ce que vous n’aimeriez pas que l’on vous fasse! Et surtout, ne perdez pas l’espoir… la perle rare est là quelque part.

Par Marie-Claude Veillette

Inscrivez-vous gratuitement

Entrez votre commentaire

Entrez un commentaire