Prendre un nouveau départ après une séparation

En partenariat avec

Que l’on soit marié ou non, la séparation est toujours un moment difficile à gérer, tant émotionnellement que financièrement.

Par la force des choses, les deux conjoints s’appauvrissent mutuellement avec la séparation des biens, la vente ou le rachat de la maison et les frais relatifs aux enfants. Repartir sur de bonnes bases financières est d’autant plus difficile si le couple avait accumulé des dettes pendant sa période de vie commune. Dans ce cas de figure, vous pouvez faire appel à la proposition de consommateur avec du Groupe Syndic Leblanc qui permet de préparer une proposition viable à vos créanciers et d’éviter la faillite personnelle.

Voici quelques conseils pour survivre à une séparation.

Retomber sur ses pieds

Avant de gérer l’aspect financier d’une rupture, il faut d’abord retrouver ses repères. Quand l’autre nous quitte, surtout si c’est une surprise, ou que la rupture a eu lieu sans trop d’explications, le chemin de la guérison est parfois plus laborieux. Certaines personnes chercheront à tout prix à comprendre les raisons de cet abandon, alors que d’autres passeront plus rapidement à autre chose.

Peu importe comment vous vivez la séparation, une fois le choc passé, il est salutaire de poser un regard lucide sur la relation qui vient de se terminer. Qu’est-ce qui a fait basculer votre couple? S’agit-il d’envies différentes, de valeurs divergentes, d’irritants ou désaccords qui n’ont jamais trouvé de dénouement ? Bref, l’important c’est de profiter de cette période de turbulence pour essayer de comprendre, par vous-mêmes, les raisons de cet échec pour éviter de refaire les mêmes erreurs!

Un dernier conseil ; soyez indulgent avec vous-mêmes et prenez du temps pour reprendre des forces. Après une période, qui varie d’une personne à une autre, et en fonction de la durée de la relation, vous finirez par vous habituer à vivre en solo avec une toute nouvelle logistique familiale… et financière.

Comment gérer l’aspect financier d’une rupture 

Décider qui reste et qui déménage, gérer la garde éventuelle des enfants, séparer les affaires, déterminer la garde du/des animaux de compagnie, et plus encore.

En fonction de la durée de la relation, et de la quantité de biens communs, incluant les enfants, réorganiser ses finances peut représenter un véritable casse-tête.

Pour éviter le gouffre financier, il est recommandé de s’adresser à des experts qui vous conseilleront sur la solution à entreprendre pour vous ramener sur la voie de la bonne santé financière.

Les biens matériels

Au fil de vos années de vie commune, vous avez probablement acquis de nombreux biens en commun et il n’est pas toujours évident de savoir à qui appartient quoi.

Légalement parlant, seuls les couples mariés (sans contrat de mariage) sont tenus par la loi de partager en deux la valeur totale des biens qui leur appartiennent.

Si vous êtes conjoints de fait, sachez que seule la personne qui est légalement propriétaire peut garder tous les biens si les deux noms ne figurent pas sur les contrats d’hypothèque ou autres documents.

Les priorités en cas de séparation

  • Fermer les comptes conjoints ;
  • S’assurer d’avoir payé toutes les dettes conjointes ;
  • Réenregistrer les actifs immobiliers, les placements, etc. ;
  • Changer les noms sur les baux (immobiliers, location de voiture, forfait cellulaire), etc. ;
  • Changer le nom du bénéficiaire de votre assurance vie, en l’occurrence votre ex-conjoint ;
  • Aviser les paliers de deux paliers de gouvernement de votre nouveau statut.

Une fois que les formalités administratives et financières seront réglées, vous devrez impérativement faire votre budget, mais aussi établir vos objectifs d’épargne retraite.

Si vous sentez que vous n’y arrivez pas, pas de panique!

Consultez les experts du Groupe Syndic Leblanc. Ensemble, ils vous aideront à trouver une solution et à vous reconstruire comme personne, mais aussi à rebâtir votre santé financière!

Mieux vaut prévenir que guérir

Si vous êtes conjoints de fait, il est recommandé de s’entendre sur un certain nombre de choses en début de relation.

Lorsqu’on est en amour, il est difficile d’envisager le pire, mais c’est le plus beau cadeau que vous pouvez vous faire mutuellement.

Voici donc quelques conseils pour vos relations à venir :

  • Faites l’inventaire de chacun en début de relation ;
  • S’il y a une maison en jeu, signez un contrat de vie commune qui précise ce qu’il adviendra de la propriété en cas de séparation ;
  • Si vous avez ouvert un REEE aux noms des enfants, entendez-vous sur le moment que chaque parent cotisera en cas de séparation ;
  • Discutez de la garde éventuelle des enfants.
Marie-Claude Veillette
Journaliste généraliste depuis 20 ans, Marie-Claude a travaillé tour à tour à la radio et à la télévision. Professionnelle ayant le souci du détail, elle est passionnée de communications et de marketing.

Entrez votre commentaire

Entrez un commentaire