L’homme de ma deuxième vie rencontré grâce à Réseau Contact!

Séparée depuis 2 ans, Claude est toujours célibataire. Femme de carrière, et de surcroit mère de 3 enfants, elle a passé l’âge de sortir dans les bars pour rencontrer quelqu’un. Lors d’une soirée bien arrosée entre copines, ses amies la poussent à tenter sa chance sur Réseau Contact.

“J’avais de gros préjugés. Pour moi, Réseau Contact, c’était pour les autres. J’ai sorti l’iPad et on s’est mis à regarder les profils d’hommes célibataires. Je me suis rendu compte qu’il y avait des candidats très intéressants. Mes amies m’ont aidé à créer mon profil, et le soir même, c’était en ligne! ”

Le lendemain, Claude a des regrets, mais décide de retravailler son profil et de le laisser en ligne.
“J’ai rencontré 4 hommes en personne avant de faire la rencontre de celui qui allait changer ma vie” de dire celle qui fréquente son Benoît depuis maintenant 3 ans.
“C’est épuisant de partir à la pêche aux candidats. Tu te prépares pour chaque rencontre ; tu te mets sur ton 36 ; tu te crées des attentes. Cela demande une bonne dose d’humour et d’humilité pour se prêter au jeu de la séduction.”

Le jeu en a quand même valu la chandelle pour Claude qui a fait LA grande rencontre la veille de l’expiration de son forfait sur Réseau Contact.
“Je me suis mis à feuilleter le catalogue (rire), et c’est là que j’ai vu Benoît. Il était à la page 42 (rire) ! Je l’ai contacté et il m’a dit : “Si tu veux qu’on se rencontre c’est parfait pour moi, mais je n’ai pas envie de chatter”. Nous avons donc convenu d’aller prendre un verre” d’expliquer Claude.

Le coup de foudre instantané

Tant pour elle que pour lui, la connexion est immédiate. “Dès que je l’ai vue, elle m’a fait un grand sourire et j’ai fondu” de confier Benoît qui affirme qu’il ne faut pas se fier aux photos et à ce qu’on lit uniquement.

“Une image, c’est statique. Tu ne vois pas le non verbal ; l’attitude, le ton de voix, le sourire qui s’illumine. Il faut tenter sa chance et faire des rencontres en personne au risque de passer à côté de quelque chose de grand”.

Les deux tourtereaux se sont donc rencontrés pour un premier verre en terrasse, puis un deuxième. La chimie était tellement bonne que la soirée s’est terminée par un bon repas au restaurant.

“On s’est même embrassés. Pour moi, c’était la rencontre de la dernière chance. Je n’avais pas d’attente, mais on a eu tellement de plaisir ensemble. En fait, tout est arrivé en ce soir du 14 juin 2014. Il a plu, il a venté et on a été frappés par le coup de foudre! Nous sommes sortis sous la pluie pour aller au restaurant. J’avais les cheveux en bataille (rire). Je me suis dit que s’il me trouvait encore à son goût après ça, c’était bon signe (rire)” de raconter Claude avec nostalgie.

3 ans d’amour

Grâce à Réseau Contact, Claude et Benoît filent le parfait amour depuis maintenant 3 ans. Les deux amoureux n’habitent pas ensemble, mais se fréquentent régulièrement.

“Benoît a la garde partagée de ses deux enfants de 11 et 13 ans. Moi j’ai les miens âgés de 10, 15 et 17 ans. Nous avons les moyens de garder nos deux maisons et de vivre une histoire d’amour sans complications. Lorsqu’on se voit, nous sommes comme des ados. C’est peut-être ça le secret après tout!” de conclure Claude qui parle de son Benoît comme l’homme de sa deuxième vie.

Longue vie aux amoureux!

Par Marie-Claude Veillette

Inscrivez-vous gratuitement

Entrez votre commentaire

Entrez un commentaire