Les mariages entre conjoints du même sexe en hausse au Québec 

Autorisés depuis 2004 au Québec et légalisés partout au Canada depuis 2005, les mariages entre conjoints de même sexe ont augmenté l’an dernier au Québec, alors que les mariages entre conjoints de sexe opposé, eux, ont continué de diminuer.

Selon l’Institut de la statistique du Québec, 676 couples homosexuels se sont mariés dans la province en 2016 comparativement à 600 en 2015 ; un record jamais égalé depuis le pic enregistré en 2006 suivant la légalisation des mariages entre conjoints de même sexe au Canada.

Martine Roy, militante contre l’homophobie en milieu de travail et très connue dans le monde LGBT n’est pas surprise par ces statistiques : “L’élection de Justin Trudeau à la tête du pays et l’appui de son gouvernement à la cause de gais et lesbiennes a très certainement eu un impact sur la hausse des mariages entre conjoints de même sexe. Avoir l’appui du père de la nation a quelque chose de rassurant et d’inclusif” de dire celle qui est à l’origine du recours collectif intenté contre l’armée canadienne pour discrimination envers les homosexuels.

Exclue de l’armée canadienne en 1985 pour cause d’homosexualité, la route n’a pas été facile pour Martine Roy qui a aussi subi le rejet de certains de ses proches à une certaine époque : “C’était difficile à accepter pour ma mère. Elle me disait : “Attends que je meure avant d’avoir des enfants”. Maintenant que la petite est née, elle est très présente”.

Le tiers des couples de même sexe est marié au Canada

Les plus récentes données du recensement compilées par Statistique Canada montrent que le tiers des 72 880 couples de même sexe au Canada est marié (24 370). Les autres vivent en union libre (48 510).

Pour Martine Roy, les couples qui décident d’unir leur destinée le font aussi par principe et pour protéger leurs acquis : “Dans mon cas, il fallait que je me marie. Je me devais de le faire si toutes les conditions étaient réunies.”

Environ, 12 % des couples mariés ont des enfants biologiques ou adoptés à la maison.

C’est le cas de Martine et Jessica qui ont décidé de se dire “oui” en avril dernier : “Nous étions en couple depuis 5 ans, mais on se connaît depuis 20 ans. J’ai décidé de me marier par amour, mais aussi pour protéger mes enfants et mon épouse. Nous avons eu une petite fille en octobre 2015 grâce au programme de procréation assistée du gouvernement du Québec et nous attendons un deuxième enfant cet automne.”

Pour l’avancement des droits des couples de même sexe en milieu de travail

Maintenant âgée de 52 ans, la directrice de compte chez IBM lutte depuis des années pour la reconnaissance des droits et réalités LGBT et pour favoriser l’inclusion en milieu du travail.

Directrice du développement des régions de Fierté au travail Canada, qui regroupe à ce jour 83 entreprises canadiennes au sein de ses rangs dont Desjardins, Bell, Esso, l’Université de Montréal et de Laval, La Banque Nationale, McDonald, etc., Mme Roy aide les membres du personnel, les gestionnaires et les employés à mettre en place des stratégies pour faire valoir les droits des gais, lesbiennes, bisexuels, transgenres, transsexuels, etc.

“De 8 entreprises en 2008, 83 entreprises canadiennes font actuellement partie de Fierté au travail Canada et reconnaissent à tous les employés et à leurs conjoints, peu importe leur orientation sexuelle, les mêmes droits en ce qui a trait aux avantages sociaux, aux assurances et autres privilèges” de dire Martine Roy.

Martine Roy est coprésidente d’honneur de Fierté Montréal qui se tient du 10 au 20 août et qui culminera avec le défilé de la Fierté et le spectacle de clôture au parc des Faubourgs.

Défilé de la Fierté à Montréal — 20 août 2017 à compter de midi

Partant à l’intersection du boulevard René-Lévesque Ouest et de la rue Drummond, le défilé se terminera à l’angle de la rue Alexandre-DeSève. Les spectateurs pourront ensuite poursuivre la marche en direction du parc des Faubourgs, où se déroule le spectacle de clôture.

Le saviez-vous?

  • En 2016, 50 % des couples de même sexe vivaient à Toronto, Montréal, Vancouver et Ottawa-Gatineau
  • L’Ontario est la province qui compte le plus grand nombre de couples de même sexe (26 585) au Canada, mais le Québec en compte plus par rapport à sa population.
  • Malgré la hausse du nombre de mariages homosexuels enregistrés l’an dernier, le Québec demeure la province où le nombre de couples de même sexe, unis par les liens du mariage, est le plus faible au pays.
  • 51,9 % des couples de même sexe sont composés d’hommes, comparativement à 48,1 % qui sont formés de femmes.

Source : http://www.stat.gouv.qc.ca/statistiques/population-demographie/bulletins/coupdoeil-no49.pdf

Par Marie-Claude Veillette

Inscrivez-vous gratuitement

Entrez votre commentaire

Entrez un commentaire