Dormir à deux :
comment bien profiter de sa nuit

Ronflements, bougeotte ou insomnie ;  dormir à deux n’est pas toujours de tout repos! Pour ceux et celles qui vivent des nuits perturbées par le sommeil de l’autre, voici quelques astuces pour vous aider à mieux dormir, à deux!

Il ou elle ronfle

Les ronflements peuvent être associés à une apnée du sommeil, et amplifiés par la fatigue extrême, l’embonpoint, l’alcool et les aliments riches consommés au souper. Si les ronflements de votre conjoint (e) vous gênent, vous pouvez toujours essayer de ne pas vous endormir au même moment. Celui qui ronfle peut laisser l’autre s’assouplir complètement avant de se mettre au lit.

Si votre partenaire ronfle, essayez de le faire changer de position en le poussant légèrement pour qu’il se retourne sur le côté et disposez des oreillers dans son dos pour éviter un retour à la position dorsale qui amplifie les ronflements – le masculin est utilisé ici, mais le féminin s’applique tout autant!

Les bouchons d’oreille peuvent aussi aider à couvrir une partie du bruit émis par les ronflements de votre partenaire. Il y a aussi les bandelettes nasales qui aident à réduire la congestion nasale de certains ronfleurs.

Si vous avez tout essayé et que les ronflements excessifs, incessants et irréguliers de votre conjoint (e) vous privent d’un sommeil réparateur, faire chambre à part peut s’avérer être la solution ultime… si vous disposez d’un espace supplémentaire bien sûr!

Cela vous semble drastique? Dites-vous qu’il n’y a pas de relation harmonieuse sans un bon sommeil de part et d’autre, et que dormir chacun de son côté, ne vous empêchera pas de vous aimer. Vous pouvez toujours vous retrouver au cœur de la nuit ou au petit matin ou encore profiter des weekends pour dormir ensemble et flâner au lit.

Il ou elle bouge dans son sommeil

Si votre conjoint (e) bouge constamment ou est aux prises avec le syndrome des jambes sans repos, vous pouvez opter pour un plus grand lit avec un matelas à ressorts ensachés à ressorts à fil continu qui évite que les vibrations se répercutent de votre côté lorsque votre partenaire change de position. Il existe également des matelas à mémoire de forme qui absorbent les mouvements.

Vous pouvez aussi dormir dans des lits jumeaux collés, c’est-à-dire deux lits simples à matelas et sommiers dissociés. Voilà une solution qui vous séparera sans vraiment vous séparer!

Il ou elle me pique les couvertures

Vous avez toujours chaud ; elle est toujours couverte de frissons? Si c’est le cas, la guerre de la couette est ouverte. Pour éviter cette situation, ayez chacun une couverture. Cela paraît banal, mais il fallait y penser!

Respecter son cycle de sommeil et celui de son partenaire

Le sommeil est fait de cycles. Respectez le vôtre et ne vous synchronisez pas sur celui de votre partenaire. Vous bâillez et avez les paupières lourdes? Mettez-vous au lit. N’attendez pas que votre conjoint (e) vous rejoigne. Pour favoriser l’endormissement, rien de tel que d’instaurer un petit rituel : se brosser les dents, lire, écouter de la musique douce, etc. Pour favoriser la détente, limitez les activités intellectuelles et mettez vos tracas de côté en méditant par exemple.

Il se peut que ce ne soit pas votre conjoint ou conjointe qui vous empêche de dormir, mais vos enfants et vos animaux domestiques! Pour une nuit au sommeil réparateur, incitez vos enfants à dormir dans leur lit et laissez pitou et minou en dehors de la chambre à coucher! Faites de beaux rêves!

Par Marie-Claude Veillette

Inscrivez-vous gratuitement

Entrez votre commentaire

Entrez un commentaire