courrier du coeur la saison de la chasse aurélie réseau contact

Courrier du cœur : suis-je prête à être en couple?

 Chère Aurélie,
J’ai 32 ans et je suis célibataire depuis 3 mois. Je sors d’une relation qui a duré 5 ans. Ça faisait longtemps que je voulais quitter mon conjoint parce que j’ai réalisé que je ne l’aimais plus. La routine s’était installée. La rupture a été plus difficile pour lui que pour moi.J’ai envie de rencontrer à nouveau et je teste les sites de rencontre. Cependant, je réalise après quelques rendez-vous que je ne veux pas aller plus loin. Je ne suis pas certaine si je suis prête à m’engager.
Comment sait-on si on est prête à être en couple?
Merci de votre aide!
Camille

Chère Camille,

Se remettre d’une rupture, qu’elle soit planifiée ou inattendue, c’est toujours un immense changement dans notre vie. Tout d’abord, il y a une chose que j’aimerais vous dire c’est : respirez! Il n’y a pas d’urgence. Au contraire, prenez tout votre temps. Vous vous remettez à peine de votre séparation. Trois mois, c’est très rapide pour se remettre sur le marché, même si cela peut vous changer les idées. Tout est une question d’être prête ou non… et c’est ça la grosse question!

Comment savoir si on est prête à être en couple?

Il n’y a pas de réponse miracle ou de formule secrète. On le sent, c’est tout. Si vous vous posez la question, c’est probablement parce que vous n’êtes pas encore prête. Vous voulez faire des rencontres, mais peut-être est-ce encore trop tôt pour concevoir d’être en couple? Même si vous semblez avoir déjà tourné la page de votre ancienne relation, vous avez besoin de temps.

Nous sous-estimons beaucoup l’importance de prendre du temps pour soi. Du temps pour se retrouver. Du temps pour profiter de la vie et de son célibat. Du temps pour vivre tout simplement. Cela ne veut pas dire qu’il faut accumuler les rencontres d’un soir, bien au contraire (sauf si vous en avez envie bien sûr!). Je parle plutôt de penser à vous, de vous recentrer et de vous concentrer sur ce que vous désirez vraiment.

courrier_coeur_mars_image1

Si vous avez quitté votre conjoint, c’est qu’il y avait des raisons. Une routine s’était installée et c’est important que vous fassiez le point sur la cause de cette séparation. Votre relation a duré 5 ans, ce n’est pas rien! On ne peut oublier son ex en deux jours.

Peu importe si une séparation est désirée ou non, ça laisse toujours des traces. On peut facilement banaliser cette période post-séparation et vouloir refaire sa vie rapidement. On veut passer à autre chose pour se convaincre qu’on a fait le bon choix, pour ne pas être seule ou pour ne plus avoir mal. Être célibataire, ça s’apprend. Vivre seule, prendre ses propres décisions et retrouver un bien-être individuel demandent de l’adaptation.

Que l’on soit en couple ou non, nous souhaitons tous être bien dans notre tête et notre cœur, mais cela demande quelques efforts pour y arriver. Pour vous aider, je vous invite à faire un bilan de votre dernière relation. (Oui, on ne s’en sort pas!) Vous n’avez pas besoin de faire une grosse dissertation, mais simplement sortir les grands points de cette relation qui vous a, sans doute, rendue heureuse dans plusieurs moments de votre vie. Rappelez-vous les éléments que vous aimeriez retrouver dans votre prochaine relation et ceux que vous ne souhaitiez plus avoir. C’est un exercice qui peut se faire mentalement, mais le mettre sur papier donne plus de pouvoir! Non seulement ça fait un bien incroyable, mais cela officialise davantage nos pensées, nos envies et nos objectifs. Ce bilan pourrait même devenir votre plan de match pour la conquête (éventuelle) de votre futur amoureux!

courrier_coeur_mars_image2

Chaque chose en son temps comme le dit si bien le proverbe. Nous pouvons détester l’entendre, pourtant, il colle très bien à cette période de votre vie. Allez-y une étape à la fois. Vous n’avez pas besoin d’être en couple maintenant. Vous avez le droit de prendre une pause.

Profitez. Réfléchissez. Respirez. Méditez. Écrivez. Souriez. Et si vous le désirez : sortez et rencontrez. Mais surtout, pensez à vous!

Vous allez voir, ça va être bénéfique à long terme.

Puis, tranquillement, la question ne se posera plus. Vous le saurez.

Vous allez être prête à repartir à la chasse. Vous aurez toutes les munitions nécessaires.
Et la récolte sera bonne!

Cordialement,

Aurélie

En partenariat avec le blogue La Saison de la Chasse, la fondatrice Aurélie Gendron-Martin répond aux questions de la communauté dans le domaine affectif et amoureux. Écrivez-lui à courrierducoeur@reseaucontact.com

Inscrivez-vous gratuitement

Entrez votre commentaire

Entrez un commentaire