Mes amis/famille n’aiment pas mon amoureux(se) : que faire?

C’est bien connu, l’amour rend aveugle, surtout au début d’une nouvelle idylle amoureuse! Comment réagir lorsque nos proches nous disent ouvertement qu’ils n’aiment pas notre nouvelle conquête? Avant même les mots, il arrive que l’on perçoive leur réticence, mais leurs aveux n’en font pas moins mal.

Voici donc quelques conseils pour gérer au mieux les appréhensions, tout en se sentant libre de s’investir dans une relation qui n’obtient pas nécessairement l’aval instantané de tous.

Comment réagir à de tels aveux?

Même si les commentaires de vos proches à l’égard de votre amoureux(se) sont difficiles à entendre, il est préférable de prendre une grande inspiration et d’écouter attentivement ce qu’ils reprochent à votre partenaire. Restez zen et tentez de comprendre ce qui les inquiète tant — ou ce qui les dérange — dans l’attitude de votre conjoint(e).

Est-ce qu’il s’agit d’arguments rationnels comme « il/elle ne te respecte pas », « il/elle tient des propos déplacés », « il/elle est arrogant(e) » ou plutôt d’a priori qui relèvent plus du ressenti comme « il/elle n’est pas assez bien pour toi », « vous n’allez pas bien ensemble », « il/elle est plate ».

Une fois qu’ils auront vidé leur sac, livrez-vous à une petite analyse de leurs commentaires en étant honnête avec vous-même. Ne balayez pas leurs opinions du revers de la main. Après tout, ils vous connaissent bien et leurs motivations relèvent probablement de la bienveillance.

La différence qui dérange

Comme c’est souvent le cas dans les relations amoureuses, vous avez peut-être choisi quelqu’un qui est très différent de vous et votre entourage ne s’y retrouve pas.

Par exemple, si vos proches sont plutôt de nature introvertie et que votre conjoint(e) parle fort et déplace beaucoup d’air, il se peut que l’ambiance soit tendue entre vos proches et votre nouvelle flamme.

Il faut d’une part leur laisser le temps de s’habituer, mais aussi en glisser un mot à votre partenaire — en utilisant un maximum de tact!

Réagir en fonction du bien-fondé des arguments

Certains commentaires formulés par vos amis et votre famille peuvent vous ouvrir les yeux. Après tout, ils remarquent peut-être des choses que vous n’avez pas perçues du haut de votre nuage. Si c’est le cas, parlez-en ouvertement avec votre partenaire pour lui expliquer ce qui se passe et essayez de voir comment régler le problème ou le comportement qui irrite votre entourage.

Par contre, si votre couple vous rend heureux(se) et que vous considérez que les commentaires de vos proches sont exagérés ou erronés, écoutez votre cœur. Réaffirmez votre attachement à vos amis et à votre famille, mais faites-leur comprendre que vous n’avez pas du tout envie qu’ils gâchent votre relation.

Prenez les devants pour leur expliquer clairement ce qui vous rend heureux(se) dans cette relation et ce que vous aimez chez votre partenaire — sa générosité, son altruisme, son humour, etc.

Le but n’est pas qu’ils se mettent à aimer votre conjoint(e) comme par magie, mais qu’ils comprennent mieux votre choix.

Trouvez des passions communes  

Proposez à votre entourage de se joindre à votre couple pour partager des passions communes comme aller voir un spectacle ou cuisiner un bon repas… sans toutefois forcer les choses.

Vous pouvez aussi inciter votre partenaire à rendre de petits services comme aider lors d’un déménagement ou un projet de rénovation par exemple. Ces moments passés tous ensemble peuvent être l’occasion de tisser des liens et apprendre à mieux se connaître.

Si votre amoureux(se) et vos proches sont trop différents pour s’apprécier, faites en sorte qu’ils s’acceptent mutuellement et exigez qu’ils ne se critiquent pas en votre présence. Vous risqueriez alors d’être pris dans un conflit de loyauté entre différentes personnes que vous aimez, et vous vivrez l’enfer!

Faire la part des choses

Il est possible que vos proches — et vos parents en particulier — estiment que le conjoint(e) que vous avez choisi ne correspond pas tout à fait aux standards qu’ils se sont fixés pour vous. Il faut donc vous demander si leurs appréhensions sont fondées.

Leur malaise n’est peut-être qu’un réflexe pour vous protéger — ou encore par possessivité. Rappelez-vous qu’ils vous aiment ; ils veulent le meilleur pour vous… et ils ne veulent surtout pas vous perdre!

Il est donc tout à fait possible qu’ils soient un peu jaloux de ce partenaire qui vous empêche d’être avec eux.

Par Marie-Claude Veillette

Inscrivez-vous gratuitement